Les 6 C de Léo Bureau-Blouin

Léo Bureau-BlouinEn l’espace de quelques mois, un étudiant de 20 ans a fait l’unanimité au Québec : non pas pour les causes qu’il défend – d’abord les carrés rouges, ensuite la souveraineté – mais à propos d’une carrière plus que prometteuse dans la vie publique que d’aucuns lui prédisent.

 La dernière année aura en effet permis à Léo Bureau-Blouin de devenir, à la fois, un porte-parole très crédible de la cause étudiante, le plus jeune député de l’histoire de l’Assemblée nationale du Québec et… une coqueluche après des femmes de tous les âges !

 Léo Bureau-Blouin devrait être un « cas que l’on étudie sous toutes ses coutures » dans les universités. Son approche globale et ses interventions ciblées devraient également être scrutées à la loupe au sein des services des communications des organisations et dans les cabinets de relations publiques. Pourquoi ? 

LBB est rapidement devenu – et demeure – un communicateur crédible. 

Mais… qu’est-ce qui fait donc de Léo Bureau-Blouin, un communicateur aussi crédible ?
Essentiellement six qualités et talents. Dénominateur commun ? La lettre C.

 J’associe en effet LBB aux qualificatifs suivants :

  • Clarté
  • Créativité
  • Conversation
  • Calme
  • Charisme
  • Conviction

 Clarté

Peu importe la tribune ou l’enjeu, Léo Bureau-Blouin s’exprime mieux que la moyenne des Québécois. Ses messages clés à l’intention des journalistes sont clairs, nets et précis (bien sûr, LBB gagnerait à être moins « mécanisé » et à y mettre un peu plus d’émotion et de passion… Mais présumons que cela découle d’une grande préoccupation à ne pas faire de faux-pas. Le temps devrait l’aider à arrondir les angles !).

Un exemple de clarté : annoncer qu’il versera 25 % de son salaire de député à des organismes de sa circonscription de Laval-des-Rapides. Outre le fait qu’il n’avait pas consulté sa chef Pauline Marois et ses collègues du Parti Québécois… il reste que c’est une idée claire qui s’inscrit dans sa « vocation » de député : combattre le cynisme et rapprocher la population des élus.

Créativité

Alors qu’il évolue dans un cadre très restrictif (notamment la ligne de parti et les règles écrites et non écrites de l’Assemblée nationale), LBB parvient pourtant à faire preuve de créativité.

Un exemple : déplorer le fait que son prédécesseur dans Laval-des-Rapides a détruit les dossiers des citoyens rencontrés à son bureau de circonscription – laissant ainsi les filières vides au nouvel élu – et instaurer un processus tout simple de transmission des dossiers à celui ou celle qui lui succédera un jour.

Conversation

Issu d’une génération qui a une opinion sur tout, le député Bureau-Blouin ne veut pas seulement informer ses concitoyens, mais engager et entretenir des conversations avec eux.

Deux exemples  qui feront sans doute tache d’huile dans le monde politique:

  • créer une plateforme citoyenne Web. Objectif : connaître rapidement l’opinion de ses électeurs à propos de sujets d’actualité. Le premier événement virtuel a réuni 45 personnes, le 11 février dernier ;
Léo Bureau-Blouin
  • faire distribuer un dépliant nouveau genre aux gens de sa circonscription. Objectif : plutôt que de reprendre les gabarits et textes mis à sa disposition à l’Assemblée nationale, LBB choisit de mettre en valeur ce qui l’anime… comme « principal animateur » de Laval-des-Rapides : outre sa plateforme web et les dossiers à conserver, il mise sur des assemblées publiques et les Samedis du citoyen.

Calme et charisme

Tel un marathonien, Léo Bureau-Blouin semble s’être donné un plan de match qu’il le suit avec aplomb.

Bien que les comparaisons soient toujours boiteuses, il donne l’impression d’être un descendant de Robert Bourassa – un homme public brillant, calme, hyper préparé et qui signait ses meilleures déclarations d’un sourire attachant !

Conviction

Depuis qu’il est devenu une personnalité marquante, Léo Bureau-Blouin a su attirer l’attention grâce à des arguments bien sentis et livrés avec assurance.

Qu’il parle de l’avenir du Québec ou des aspirations de la jeunesse – à titre de porte-parole d’une association étudiante ou, de l’autre côté de la clôture, comme Adjoint parlementaire de la Première ministre Pauline Marois – LBB a les yeux qui brillent !

La somme de ces 6 C, c’est sa Crédibilité !

Et je pourrais même ajouter qu’il a créé un Courant : prenons l’exemple de cette chanson écrite par l’une de ses fans : http://www.youtube.com/watch?v=eNGwEjiu6DI. Elle a été écoutée par plus de 60 000 fans !

Retenons quelques éléments à propos de Léo :

  • il est brillant
  • il sait exploiter ses forces
  • il doit demeurer rigoureux, mais être moins « mécanisé »
  • il doit apprendre à laisser transparaitre ses émotions tout en restant en contrôle

Et vous ? Quelles autres qualités attribuez-vous à LBB ?

Vous aimerez peut-être aussi

1 commentaire(s)

  1. Olivier Morin-Gilbert 7 années auparavant

    Léo illustre un peu le genre de politiciens que le Québec va avoir dans le futur. Il est articulé, il est à son aise avec les journalistes et il sait répondre précisément aux questions des journalistes, mais avant tout il est sincère.

    Répondre J'aime Je n'aime pas