Michel Dumas : communicateur d’exception

 

Michel Dumas
Source : Presses de l’Université du Québec

 

 La consultation en relations publiques a-t-elle un avenir ?

 

Mercredi dernier, Michel Dumas – l’un des bâtisseurs de l’industrie des relations publiques au Québec – répondait à la question en lançant son 3e livre sur les communications, et ce, en seulement quelques années. Après Les expositions internationales, un univers de communication et Les relations publiques, une profession en devenir, Les Presses de l’Université du Québec viennent tout juste de publier Les cabinets de relations publiques : évolution, meilleures pratiques et perspectives d’avenir .

 

M. Dumas a été mon patron chez BDDS. Un patron très inspirant ! Puis, je l’ai recroisé alors qu’il fut, durant de nombreuses années, examinateur du programme d’agrément « A+ » de l’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec.

 

J’ai la plus grande admiration pour Michel Dumas. Véritable faire-valoir de ses clients, il a grandement contribué à bâtir l’industrie des relations publiques au Québec, et ce, grâce notamment à son expertise, son professionnalisme et sa passion. Son humilité et sa bonté ont également influencé tous ceux et celles qui ont été ses clients, ses associés, ses employés, ses étudiants et ses amis.

 

Officiellement « à la retraite », M. Dumas a plutôt consacré les dernières années à faire de la recherche et à écrire. Et ce, au bénéfice de tous ceux et celles qui sont ou… souhaitent devenir des professionnels en relations publiques.

 

La consultation en relations publiques en 2014

 

C’est connu : les médias prennent souvent un malin plaisir à qualifier de « faiseurs d’image »… à simplifier et à déformer ce que font, au Québec, des milliers de professionnels des relations publiques – que ce soit en organisation, en cabinet ou à la pige.

 

Dans les faits, nous faisons de la gestion. De la gestion de réputations. C’est ce qu’il nous faut dire. Et redire !

 

Michel Dumas a choisi de prendre son clavier pour le dire. Une fois de plus. Il s’est alors lancé dans « toute une aventure » :

 

  • en retournant à l’origine des relations publiques, il y a plus de 100 ans !

 

  • en faisant l’inventaire des cabinets qui ont marqué l’histoire du Québec – dont BDDS, qu’il a cofondé;

 

  • en faisant le tour de tout ce qu’il faut maîtriser pour réussir en consultation ;

 

  • et en actualisant ses connaissances à propos des réseaux et médias sociaux.

 

Dans son nouveau livre, Michel Dumas démontre – témoignages et cas de succès à l’appui – la valeur ajoutée de la consultation alors que de plus en plus d’organisations de toutes tailles et de tous les domaines font appel à des communicateurs à l’interne.

 

Dans son nouveau livre, Michel Dumas

démontre très clairement

la valeur ajoutée de la consultation.

 

Il souligne notamment que les clients sont assurés, en raison des engagements des cabinets membres de l’ACRPQ, de :

« trouver qualité, rigueur et intégrité. Ils peuvent profiter d’une expertise variée et de services professionnels spécialisés.

Par l’entremise d’un cabinet, les clients ont accès à un réseau de contacts qu’ils ne possèdent pas toujours.

Et on sait les professionnels externes susceptibles de plus d’objectivité grâce à la distance qu’ils sont en mesure de prendre face aux évènements et à l’analyse objective de chaque situation ». (pages 23 et 24)

 

L’importance de la complicité

 

Entre autres passages intéressants du livre :

« Le client attache une importance primordiale aux personnes avec lesquelles il aura à travailler. (…) Le facteur le plus déterminant dans le choix d’un cabinet s’avère être la personne affectée au compte.

Comme le client cherche d’abord la confiance et la tranquillité d’esprit, il s’attend à plus qu’une froide expertise technique; par-dessus tout, il veut être rassuré quant à la convivialité de ses rapports avec le consultant. Pour tenir compte de ce facteur, il importe que le consultant fasse preuve d’empathie envers le client.

Mais comment développer une telle attitude? » (page 56)

Fort de son expérience et de son envie de partager, Michel Dumas répond en long et en large à cette question !

 

Savoir d’où l’on vient…

 

La deuxième partie de ce livre est consacrée à l’évolution et aux perspectives d’avenir des cabinets. Mais, avant d’y arriver, l’auteur nous ramène tout d’abord aux fondements de la consultation au Québec :

« Peu nombreux dans les années 1950 et 1960, les cabinets de relations publiques au Québec ne prennent vraiment leur essor que dans les années 1970, dans le contexte de ce que l’on peut appeler la « révolution tranquille » du monde des relations publiques, à l’instar de la Révolution tranquille qui a marqué tout le Québec à cette époque. Jusque-là, les entreprises ne saisissent pas encore très bien le rôle que peuvent jouer les conseillers en relations publiques, une fonction alors peu répandue, souvent méconnue et qui n’a pas toujours bonne presse. » (page 112)

 

… pour mieux savoir où l’on va !

 

Avec moult détails passionnants, M. Dumas nous raconte l’évolution de la profession des relations publiques, et ce, tant pour les personnes que pour les cabinets. Et il lance d’intéressantes pistes pour l’avenir, dont celle-ci :

« Dans un passé encore récent, les consultants exerçaient un plus grand contrôle sur les contenus et sur les moyens de diffusion. Aujourd’hui, les nouveaux médias viennent bouleverser la gestion de la communication publique. Mais en même temps, ils fournissent l’occasion d’entrer en communication plus directement. » (page 186)

 

« C’est plus que jamais le moment de

bâtir une communication bidirectionnelle

de qualité et authentique

en interaction avec les publics de l’entreprise cliente ».

 

Michel Dumas lance donc une grande invitation à la relève : venez faire évoluer la pratique des relations publiques en cabinet !

 

Un livre à livre absolument à tout âge si vous dirigez une organisation, pratiquez les relations publiques ou souhaitez le faire…

 

Les cabinets de relations publiques : Évolution,

meilleures pratiques et perspectives d’avenir

Michel Dumas

216 pages, ISBN 978-2-7605-4098-9

24.00$ (format papier)                     

17.99$ (format numérique)

Vous aimerez peut-être aussi

3 commentaire(s)

  1. Philippe Lefèvre 5 années auparavant

    Bel article de Pierre Gince qui rend hommage à Michel Dumas, un homme de cœur qui a inspiré toute une génération de communicateurs.

    Répondre J'aime Je n'aime pas
  2. Michel Pagé 5 années auparavant

    Merci d’avoir écrit la définition des communicateurs consultants. Une recette « parfaite » pour les organisations!
    Une aide additionnelle pour un résultat « garantie » de cette recette serait de: Permettre la faisabilité plus réaliste de « matcher » le bon représentant du groupe de consultants externes, avec les bons « contacts » des Organisations intéressées. Cette « carte d’atout » est sans aucun doute possible, via la graphoanalyse des 2 « futurs partenaires » de la nouvelle communication. Il faut que le « match graphoanalytique » soit fortement présent !

    Michel

    Répondre J'aime Je n'aime pas
  3. Gilles Roberge, ARP, FSCRP LM 5 années auparavant

    Félicitations Pierre pour cet excellent article qui dirige le projecteur sur Michel Dumas, qui le mérite bien. Tu soulignes très bien toute l’implication, de dévouement et l’engagement de Michel dans la profession. Nous avons tous besoins d’une telle source d’inspiration et de ressourcement. Bravo!

    Répondre J'aime Je n'aime pas