Marcel Aubut pourrait se réhabiliter au tribunal… de l’opinion publique

Marcel Aubut. Source : La Presse

Ça peut sembler impossible aujourd’hui. Mais, Marcel Aubut pourrait très bien surprendre – une fois de plus – et se réhabiliter là où il a été condamné : devant le tribunal de l’opinion publique.

Vendredi dernier, Me Aubut a livré des excuses qui n’étaient pas vraiment assumées. Cette déclaration de Me Aubut, ce sont des « demi excuses » : les mots étaient lourds de conséquences dans sa bouche, mais… c’est vraiment parce qu’il avait les deux genoux à terre qu’il s’est excusé.

Mais, que l’on aime le personnage ou qu’on le déteste, il faut reconnaître que ça lui a demandé beaucoup d’humilité pour prendre la parole comme il l’a fait – le mot « excuse » ne faisant probablement pas partie de son vocabulaire.

 

Me Aubut ou… Roger Sterling ?

Roger Sterling, Mad Men. Source : Source : poptraction.files.wordpress.com

Là où la déclaration de Me Aubut a particulièrement sonné faux, c’est lorsqu’il a affirmé ceci :

« Jamais je ne me suis posé de questions

quant à mon comportement en société ».

J’ai eu l’impression d’entendre Roger Sterling, le principal coureur de jupons de l’émission Mad Men !

En écoutant Mad Men au cours des dernières années, nous avons tous sursauté en voyant les hommes se comporter avec les femmes. Et pour cause :

Une foule de comportements

tolérés dans les années 60

sont devenus, progressivement, inadmissibles.

Parce que la société est nouvelle… à tous les jours !

Après un très long silence, Me Aubut a finalement dit – bien malgré lui – que la société a changé.

Une question me trotte dans la tête : peut-on à la fois piloter l’arrivée des Nordiques dans l’AMH et leur transfert dans la LNH, contribuer à la transformation du mouvement olympique à travers le monde et mener une carrière remarquable comme avocat – donc « vivre » des changements partout – et ce, sans remarquer que les comportements hommes-femmes avaient évolué ?

 

Me Aubut et Joël Legendre

Joël Legendre. Source : 7 Jours

 

 

 

 

 

 

 

En mars dernier, nous apprenions que l’animateur Joël Legendre avait été arrêté pour avoir commis des gestes indécents dans un parc.

« Pas notre Joël ! »

Eh oui… L’animateur si empathique,

l’ami gai qui a adopté et eu des enfants avec son amoureux,

s’est fait prendre les culottes à terre…

Il a d’abord menti aux journalistes et sur sa page Facebook. Avant d’avouer… lorsqu’il n’a plus eu le choix.

Qui aurait alors parié sur un retour rapide et réussi en ondes ?

Trois mois plus tard, il a accordé une entrevue exclusive à Pénélope McQuade, à Radio-Canada. Sans surprise, il a beaucoup pleuré…

Depuis la rentrée, il anime Lip Sync Battle à Musique Plus et connait un très bon succès. Il a recommencé à faire la une des magazines… pour de bonnes raisons !

Joël Legendre et Me Aubut ont abordé leur propre situation différemment :

 

La stratégie.

  • Marcel Aubut a annoncé en conférence de presse qu’il se retirait de la vie publique pour un certain temps.
  • Joël Legendre s’est retiré en l’annonçant via les médias sociaux.

La livraison du message.

  • Joël Legendre témoigne… et pleure.
  • Marcel Aubut lit un texte.

Le temps.

  • Joël Legendre a attendu au moins trois mois avant sa première sortie publique.
  • Marcel Aubut gagnerait à se pointer le nez dans quelques mois… s’il peut démontrer qu’il a vraiment changé.

 

Peut-on se réhabiliter ?

 Oui… dans certains cas, à partir de la séquence suivante :

  1. Avouer. Et le plus vite possible !
  2. S’excuser et prendre ses responsabilités. Ça sonne souvent faux… parce que les excuses ne semblent pas sincères à 100 %. Sans compter que les médias traditionnels et sociaux sont cruels !
  3. Proposer des solutions.
  4. Passer de la parole aux actes.
  5. Prouver aux médias que vous avez changé pour vrai. C’est souvent difficile de démontrer aux médias – qui ont ébranlé votre statut social – que des changements à un comportement décrié ont véritablement été apportés.

 

Que nous réserve Me Aubut ?

Voir Marcel Aubut au plancher, c’est une chose. Mais je suggère à ses détracteurs de ne pas  parier pas trop vite sur la fin définitive de sa vie publique.

Plus qu’à sa fortune, il est évident que

Marcel Aubut tient surtout à sa réputation.

Et qu’il fera tout pour la rehausser.

Marcel Aubut a des fans inconditionnels et des « détracteurs pour toujours ». C’est normal : un tel personnage ne peut que cristalliser l’opinion publique.

Avec la force de caractère qu’on lui connaît, Me Aubut pourrait surprendre… et se réhabiliter dans l’opinion publique.

Pourrait-on le revoir sur la glace du Centre Vidéotron lors du 1er match des Nordiques ? L’avenir nous le dira. Mais je ne serais pas surpris qu’il se soit donné un tel objectif…

Contrairement à Gilles Vaillancourt et à Lise Thibault,

Joël Legendre et Marcel Aubut n’ont pas été accusés au criminel.

Mais, « condamnés » au tribunal de l’opinion publique.

 

Avec la collaboration d’Emmanuelle Rouillard-Moreau.

 

0 commentaire(s)