Frank Underwood et les relations publiques

Source : Netflix/Youtube

Le compte à rebours est parti et les fans de la télésérie House of Cards comptent les dodos : la quatrième saison sera disponible sur Netflix le vendredi 4 mars prochain.

Les producteurs de cette série culte prennent un malin plaisir à confondre la fiction et la réalité. Ainsi, dans un récent texte intitulé Frank Underwood fait de l’ombre aux Républicains , Infopresse annonçait l’ouverture du local électoral de ce personnage – vous avez bien lu – à Greenville en Caroline du Sud, la ville natale d’Underwood.

Source : Notley.com
Source : Notley.com

Quand ? Au cœur des primaires républicaines de la vraie campagne présidentielle !

 

L’équipe de House of Cards

a permis à de grands stratèges

en relations publiques et en marketing

de faire équipe

afin de créer et faire rayonner la marque FU !

 

Quand Frank parle…

Frank Underwood est un personnage plus grand que nature. Tout ce qu’il dit est calculé… même à son épouse Claire !

Jetons un œil sur quelques-unes des meilleures citations lancées jusqu’ici. Elles peuvent être appliquées au quotidien des professionnels des relations publiques… magouilles mises à part !

 

  1. “Pay attention to the fine print.” (Saison 2, épisode 3)

L’expression consacrée est si vraie: « Le diable est dans les détails ».

Si la lecture et la relecture attentive des documents légaux avec des avocats est essentielle, la préparation de chaque sortie au tribunal de l’opinion publique l’est tout autant. Pourtant, elle est souvent escamotée…

                                                     La préparation de messages clés crédibles

                                                     est incontournable.

                                                     Les exercices de questions et réponses, aussi.

 

  1. « I never make such big decisions so long after sunset and so far from dawn. » (Saison 1, épisode 1)

La fatigue et le manque de recul sont à l’origine de beaucoup de mauvaises décisions – et notamment de messages clés mal rédigés et d’allocutions pas suffisamment étoffées.

                                                     L’émotion à fleur de peau joue aussi

                                                     de bien mauvais tours – particulièrement

                                                     sur les médias sociaux, tard le soir…

Avant d’appuyer sur le bouton « Send », il est essentiel de se relire et… de se faire relire par une ressource externe à la situation tendue; celle-ci aura donc un regard frais et éclairant.

 

  1. “If you don’t like the way the table is set, then turn the table over. » (Saison 2, épisode 2)

Les dirigeants des organisations et les communicateurs ont la possibilité de changer les situations.

La chose la plus efficace à faire lorsqu’une stratégie qui semble émerger vous laisse croire qu’elle mènera votre organisation dans un mur consiste à initier une session de « remue-méninges ».

Sortez de votre zone de confort, osez aller « outside the box ».

                                                     Considérez les idées les plus surprenantes et,

                                                     en particulier, celles que

                                                     vous n’auriez pas osé mentionner !

Il est essentiel de provoquer des réflexions et des remises en question, mais… à une condition : que le respect des gens soit à la base des discussions.

 

  1. “If we never did anything we shouldn’t do, we would never feel good about the things that we should.” (Saison 2, épisode 4)

Toute personne qui envisage une carrière en relations publiques doit accepter le fait suivant : sa feuille de route sera probablement remplie de bons coups et, assurément, d’erreurs…

                                                     Les erreurs nous chavirent…

                                                     Puis, elles nous permettent d’apprendre

                                                     comment en éviter d’autres !

Dans le feu de l’action ou dans un contexte calme, il y a toujours des motivations qui nous incitent à prendre telle ou telle décision. C’est pourquoi il est essentiel d’analyser ce qui nous a poussés à prendre une décision de bonne foi qui s’est avérée néfaste.

 

  1. “If I made every decision based on what makes people feel good, I’d be a talk show host, not a president.” (Saison 3, épisode 2)

Très souvent, les organisations regorgent de personnes qui s’imaginent stratèges en relations publiques et candidats potentiels pour diriger le Canadien !

Or, dans un cas comme dans l’autre, il faut bien plus que de l’intérêt et de la passion… Il faut, d’abord et avant tout, de l’expertise !

                                            Diriger une organisation, c’est choisir.

                                           Communiquer, c’est également choisir.

Les professionnels des relations publiques sont de plus en plus influents au sein des organisations et auprès de leurs clients.

Parmi leurs nombreux rôles : imaginer des occasions de faire rayonner leurs marques. Et, surtout, filtrer toutes sortes d’idées lancées à l’interne avant de diffuser des communiqués de presse à tout vent et tenter de faire inviter le président à Tout le monde en parle  !

De plus en plus, les professionnels des relations publiques ont l’influence nécessaire pour dire NON.

Le 4 mars prochain, la suite : House of Cards : 5 leçons de relations publiques.

Vous aimerez peut-être aussi

0 commentaire(s)